Soyons Nature !

Des infos, des astuces, des échanges sur la nature, les produits bio, la protection de l'environnement, et les loisirs en pleine nature !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les biocarburants (source ADEME)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Domidom
on ne t'arrête plus !
on ne t'arrête plus !


Féminin Nombre de messages : 1969
Age : 38
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Les biocarburants (source ADEME)   Lun 28 Aoû - 15:24

Produire des biocarburants



Réalisés à partir de molécules d'origine agricole, les biocarburants associent à des propriétés techniques reconnues (carburants et additifs), des qualités environnementales.

* Biocarburants : de quoi parle-t-on ?
* Des qualités techniques et environnementales
* Quelles perspectives ?

* Biocarburants : de quoi parle-t-on ?

Les biocarburants sont issus de plantes cultivées telles que betteraves, colza, ou tournesol. Ils constituent une solution alternative aux carburants d'origine fossile. Les biocarburants se divisent entre les esters et les huiles et l'éthanol et les éthers. 1% de la consommation française totale de carburants est fourni par deux filières de biocarburants conçus à partir de biomolécules issues de ressources agricoles :

* la filière des huiles végétales et leurs dérivés (esters), dont la fabrication est assurée majoritairement par la production de 300 000 hectares de colza et de trois unités industrielles d'estérification (l'une, située à Rouen, est la plus importante et la plus moderne au monde). Les esters et les huiles sont utilisés pour additiver et compléter le gazole routier ou le fioul de chauffage. Les esters sont produits par un processus chimique consistant à débarrasser l'huile végétale de son glycérol. Ils présentent un très bon rendement énergétique. Les huiles sont synthétisées à partir des graisses et des huiles végétales extraites du colza ou récupérées, comme les huiles de friture usagées.
* la filière du bioéthanol et son dérivé l'ETBE, dont la fabrication est assurée à partir de la production de 28 000 hectares de betteraves et de blé et de trois unités industrielles de transformation d'ETBE. L'éthanol et les éthers sont utilisés comme additif oxygéné dans la formulation des essences sans plomb. L'éthanol est un alcool obtenu par fermentation des sucres, en général par des levures. En Europe, la betterave à sucre et le blé sont les deux matières premières utilisées majoritairement, fournissant un substrat facile à fermenter. Les éthers sont issus d'une réaction entre le bioéthanol et l'isobutène, un composant intermédiaire issu de la pétrochimie.

Ces biocarburants ne sont pas utilisés purs mais sont :

* soit mélangés aux carburants (selon un dosage pouvant aller jusqu'à 30%) afin d'être utilisés dans des flottes de bus ou véhicules utilitaires ;
* soit (c'est le cas le plus fréquent) introduits en faible quantité dans les carburants en qualité d'additifs de formulation ou de lubrifiants.

* Des qualités techniques et environnementales

Les biocarburants ont des qualités techniques reconnues comme carburants et additifs. Le bioéthanol et l'ETBE ajoutés à l'essence apportent par exemple de l'oxygène, ce qui permet une combustion plus complète du carburant.
Autre qualité, les biocarburants contribuent à la préservation de l'environnement. Des tests ont ainsi montré qu'un gazole mélangé à 30% d'ester permettait certaines réductions d'émissions polluantes par rapport au gazole pur.
Ceci explique que leur utilisation soit encouragée, y compris via un soutien fiscal : comme les carburants alternatifs, les biocomposants bénéficient en effet d'une réduction partielle de la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP).

* Quelles perspectives ?

Suite à l'adoption en 2003 d'une directive européenne « biocarburants » le plan biocarburant français adopté en 2005 a fixé comme objectif 5,75% d'incorporation de biocarburants en 2007. Dans ce cadre l'ADEME apporte son soutien à :

* l'évaluation et l'organisation de la gestion logistique de la ressource végétale ;
* l'élaboration d'un plan de mise en œuvre de la directive en France ;
* la recherche et le développement de nouvelles techniques de transformation de la biomasse agricole ou forestière en biocarburants.

* Quel impact sur l'environnement ?
L'atteinte de ces objectifs permettrait de réduire les émissions annuelles de gaz carbonique (CO2) de 5 à 7 millions de tonnes supplémentaires en 2010.


En savoir plus

* Consulter le site AGRICE


Le saviez-vous ?

* Zoom sur le DIESTER
Un bus fonctionnant au Diester utilise 70% de gazole et 30% de Diester. Mais il faut savoir qu'en fait il y a en moyenne 1 % de diester dans la totalité du gazole utilisé.
Dans les transports, les biocarburants, seule alternative significative actuelle aux carburants d'origines fossiles permettent de diminuer l'émission des gaz à effet de serre. L'utilisation d'une tonne de Diester réduit de 2,2 tonnes l'émission de gaz carbonique. Mais ce n'est pas tout, elle réduit non seulement les émissions atmosphériques : fumées, particules, monoxyde de carbone, composées aromatiques, hydrocarbures imbrûlés, etc. mais profite également d'une absence de souffre et sa biodégradabilité est quasi-complète.

* Le carburant change, pas la voiture
L'utilisation des carburants contenant des biocarburants ne nécessite aucune adaptation des véhicules et des moteurs et leur distribution est désormais banalisée dans les stations-services.

* Des bilans énergétiques significatifs
Les bilans énergétiques des deux filières bioéthanol et huiles végétales font apparaître que l'utilisation actuelle de biocarburants, en France :

o
permet de remplacer chaque année l'utilisation de 300 000 tep (Tep = tonne équivalent pétrole)
o
évite l'émission de 800 000 tonnes par an de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère.

Les biocomposants utilisés dans les carburants donnent par ailleurs à ces derniers un rendement énergétique supérieur à celui des carburants d'origine pétrolière. Atout supplémentaire, leur production entraîne parallèlement celle de co-produits utilisés en alimentation animale (tourteaux de colza, drèches de blé, pulpes de betteraves) et en chimie (glycérol).

Les esters et les huiles permettent d'économiser 2,5 tonnes d'équivalent CO2 par tonne d'ester issu du colza. Et l'éthanol et les éthers permettent une économie de 2,7 tonnes d'équivalent CO2 par tonne d'éthanol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soyonsnature.naturalforum.net
le Rêveur
Accro au forum
Accro au forum


Masculin Nombre de messages : 704
Age : 71
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Les biocarburants (source ADEME)   Dim 27 Mai - 13:52

Bonjour

Les carburants verts pourraient être une bonne solution si les hommes ne recherchaient pas uniquement le profit.
je vous fais part d'un article mis en ligne par kokopelli.
Citation :
Mettez du sang dans votre moteur!
La tragédie des nécro-carburants
Suite à notre visite à la grande foire aux mensonges du salon de l'agriculture, [email]Dominique Guillet[/email] a rédigé un article sur le scandale des carburants végétaux. Des bombardements en Colombie aux esclaves dans les plantations de canne à sucre au Brésil en passant par les tortures en Indonésie, les carburants végétaux ne sont ni verts, ni bios, ni équitables.
Ils ne sont pas non plus durables et ne font qu'accélérer les processus d'érosion, de désertification et de pénurie d'eau.
Les multinationales de l'agro-chimie, des semences, des biotechnologies, de la pétro-industrie, de l'agro-alimentaire se sont toutes alliées dans cette grande farce et vantent les mérites d'une "indépendance énergétique". Ils prétendent même que les carburants végétaux ne représentent aucune concurrence pour les filières alimentaires. Cependant, des émeutes éclatent au Mexique et aux USA, les cours du maïs flambent, avec une augmentation de 115 % en 15 mois!
Ce dossier est ouvert et vos commentaires sont les bienvenus. http://www.kokopelli.asso.fr/actu/new_news.cgi?id_news=90
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les biocarburants (source ADEME)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ayn Rand : la source vive
» Profil f3k perso en open source
» [Japon] Onsen ou source chaude
» Les biocarburants
» Source d'éveil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soyons Nature ! :: Soyons nature, bio, écolo :: Actualités, discussions et débats-
Sauter vers: